ALZHEIMER et Aloe Vera – L’aloe vera peut-elle traiter la maladie d’Alzheimer naturellement ?

Au fil des années de découverte des vertus de diverses plantes médicinales, l’Aloe Vera semble atteindre un record inégalable en matière de puissance thérapeutique. Les composants de cette plante ont de l’effet positif et durable, sur une longue liste de maladies, y compris l’Alzheimer.

Les caractéristiques de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se caractérise par une perte progressive de la mémoire. En général, cette maladie concerne les personnes âgées, plus exposées à la démence sénile. L’affaiblissement du corps et de l’esprit avec l’âge, n’est pas tellement un phénomène insolite.

Mais même ayant les mêmes symptômes que la sénilité précoce, l’Alzheimer se spécifie par la dégradation graduelle et irréversible des cellules nerveuses. Cela est dû à est une affection neuro-dégénérative. Les origines de cette maladie demeurent évasives, puisque ses sources exactes sont encore en cours de détermination.

Les comportements liés à la maladie d’Alzheimer

Certains spécialistes de la neurologie qualifient cette maladie de sénilité anormale. En effet, la perte de mémoire chez les personnes atteintes d’Alzheimer, touche souvent les évènements récents.

Étonnamment, ces personnes se souviennent des faits qui se sont passés il y a des années, avec une surprenante précision. Malgré leur passé tout à fait normal, les patients souffrant d’Alzheimer se réfugient dans la maladie, afin de fuir les difficultés du présent.

Même s’ils n’ont pas eu de problème de mémoire auparavant, on suppose que la survenue d’Alzheimer chez ces patients, est liée à une activité cognitive amoindrie. Ainsi, les patients prennent conscience de la réalité momentanément, après un délire dans un contexte défini du passé.

Allant des crises d’angoisse aux crises de colère, ils peuvent subir une perte totale de repère spatio-temporel. C’est dans ces moments que la prise en charge de cette maladie devient délicate, que ce soit avec la famille du patient, ou avec des spécialistes.

N’est-il pas exagéré de dire que l’Aloe Vera peut conjurer l’Alzheimer ?

En réalité, la détérioration des cellules nerveuses, dans le cas de l’Alzheimer est définitive. Les médicaments prescrits pour les personnes souffrant de cette maladie, ont pour but de soulager le stress et l’anxiété dus à l’alternance des délires et des prises de conscience.

D’une part, l’Aloe Vera se trouve être un remède appropriée et sans effet secondaire, pour améliorer la cognition. D’autre part, les recherches sur l’exploitation au maximum de cette plante pour l’Alzheimer, sont encore en cours, mais les résultats provisoires semblent être prometteurs.

En biotechnologie, la régénération du système nerveux central et périphérique peut s’opérer, grâce à une prothèse faite à base d’Aloe Vera.

Étant un polymère biodégradable et biocompatible, l’Aloe Vera se combine avec des polymères synthétiques, afin de former une sorte de cylindre qui va reconnecter les extrémités des nervures, et aider les neurones à former la reconnexion.

Tout cela serait bénéfique pour le cas d’une rupture du nerf optique, mais aussi pour les maladies neuro-dégénératives telles que la maladie de Parkinson, et la maladie d’Alzheimer.

Malgré les mystères et les difficultés de prise en charge de la maladie d’Alzheimer, l’Aloe Vera sème un grain d’espoir pour les malades et leurs familles.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

DrAloe.fr
Logo