ARTHROSE & Aloe Vera – L’Aloe vera peut-elle traiter l’Arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui nous fait beaucoup souffrir et qui nous gêne dans notre quotidien parce qu’elle est très douloureuse et vous empêche même des fois à faire vos activités journalières. Heureusement qu’il existe des traitements pour la guérir et atténuer petit à petit les douleurs jusqu’à ce qu’elles soient complètement inexistantes.

L’arthrose ou ostéoarthrite provient naturellement de la dégradation du cartilage qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations.

L’Aloe vera peut-elle traiter l’Arthrose ?

L’arthrose est bien connue des seniors. Cette maladie affecte uniquement les zones des articulations et provoque des sensations de douleurs chez la personne qui en souffre. Fort heureusement, il existe de réelles solutions thérapeutiques face à ce problème. L’emploi de l’Aloe Vera en est une. Grâce à ses propriétés naturelles exaltantes, elle constitue une arme efficace dans la lutte de cette affection. L’on se demande parfois pourquoi passer à côté des vertus d’une telle solution pour s’investir peut-être à perte dans une solution plus couteuse, mais moins efficace.

Bien comprendre l’arthrose ?

effets de l'arthrose

Il est plus facile de lutter contre une maladie si l’on dispose de certaines informations très importantes sur cette dernière. L’arthrose est connue de tous comme une maladie articulaire, mais comment la définir pour que ce soit aussi facile à comprendre pour un enfant ? Comment se manifeste-t-elle et quels sont les différents signes qui caractérisent cette maladie ?

# Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui se caractérise par la dégénérescence du cartilage présent dans les articulations (d’où le fait qu’on la classe souvent comme « maladie articulaire »). Sa particularité est qu’elle n’est due à aucune inflammation particulière. Au cours de son développement, l’arthrose conduit à ce que le cartilage se détruise progressivement. Et la vitesse à laquelle il se détruit varie d’un cas à un autre.

On remarque que les tout premiers symptômes de cette maladie surviennent généralement dans les tranches d’âges de la quarantaine et de la cinquantaine. Si rien n’est fait, elle peut nuire sérieusement à la mobilité de la personne qui en souffre.

En d’autres termes, l’arthrose ou ostéoarthrite est la détérioration du cartilage ou l’ensemble des articulations. Les plus touchées sont les articulations au niveau du genou, du poignet, des doigts et des hanches mais le cou, la colonne vertébrale, l’épaule peuvent aussi être affectés. Quand vous êtes atteint d’arthrose, vous avez mal et vos articulations sont raides et c’est de manière chronique. Quelque fois, il y a même une déformation de l’os.

Contrairement aux idées reçues, les jeunes peuvent être atteints d’arthrose s’ils ont subi un traumatisme ou bien qu’il y a une forte sollicitation de l’articulation. Par exemple, si la personne fait trop de sport. Même si on sait qu’elle augmente avec l’âge puisque les articulations sont plus fragiles et usées. Cette maladie peut être causée par des facteurs mécaniques : les mouvements répétitifs et les traumatismes que l’articulation subi, il y a aussi la génétique et les inflammations.

# Les types d’arthrose sont :

  • L’arthrose primaire : lorsqu’il n’y a pas de cause évidente de l’arthrose, on dit qu’une personne est atteinte d’arthrose primaire.
  • L’arthrose secondaire : on dit que l’arthrose est secondaire lorsque le malade a été atteint de maladies inflammatoires comme l’arthrite rhumatoïde, goutte, lupus, etc. ou de maladies métaboliques comme le diabète et l’hémochromatose. C’est aussi valable si la personne a été blessée ou bien qu’elle a été opérée au niveau de l’articulation.

# Quels en sont les symptômes ?

douleurs articulaires arthrose

On distingue plusieurs types de symptômes. En effet, cela dépend de l’articulation qui est touchée. Mais quelques signes évidents permettent à la médecine de conclure à un diagnostic en faveur de l’arthrose.

Le premier signe est évidemment la douleur présente dans l’articulation. Le second signe est l’apparition de la douleur lorsque l’articulation est sollicitée par un effort (par exemple, le fait de monter un escalier déclenche les douleurs d’une arthrose du genou).

Ensuite, il y a le fait que la douleur s’estompe ou diminue lorsque le membre et son articulation sont au repos. Un autre des symptômes est le fait que les douleurs sont beaucoup plus présentes en soirée qu’en matinée. Ce qui conduit à un endormissement difficile, mais aussi à de fortes probabilités que la personne atteinte se réveille au milieu de la nuit, en proie à des montées de douleurs.

Et enfin, il y a les articulations qui peuvent être gonflées. Mais là, cela dépend de l’articulation qui est touchée.

Plus précisément, les symptômes de l’arthrose sont :

  • Douleurs au niveau de l’articulation qui sont déclenchées et augmentées s’il y a du mouvement au niveau de l’articulation. Et lorsqu’elle n’est pas sollicitée, c’est beaucoup moins douloureux ou même que vous ne ressentez plus les douleurs. Les douleurs augmentent tout ou long de la journée et elles sont maximales le soir. Elles peuvent empêcher d’avoir le sommeil ou même vous réveillent la nuit. Les douleurs sont ressenties lorsque l’articulation atteinte d’arthrose est fortement sollicitée. Par exemple, si vous marchez trop longtemps, l’arthrose de la hanche devient plus douloureuse, si vous montez un escalier, ça affecte le genou ou si vous levez le bras, ce sont les épaules qui sont affectées.
  • Gonflements, déformations et craquements au niveau des articulations : elles peuvent se gonfler lorsqu’il y a un épanchement de liquide appelé aussi épanchement de synovie. Ca affecte plus particulièrement les genoux. Quelque fois, quand la maladie est plus avancée, le personne atteinte d’arthrose peut voir des petites bosses ou nodules sur leurs doigts ou leurs orteils s’ils sont atteints de l’articulation des doigts. En effet, il y a des excroissances osseuses ou ostéophytes qui déforment les articulations. C’est également visible sur les mains et les genoux. Mais ça n’affecte pas pour autant l’état général du malade, c’est-à-dire qu’il n’y a ni amaigrissement ni fièvre.
  • Raideur des articulations surtout au réveil de la personne malade. Ca peut provoquer des handicaps surtout pour le genou et la hanche parce que ça affecte la démarche de la personne. A cause des douleurs associées aux raideurs, vos articulations manquent de souplesse et sont beaucoup plus sensibles. Et ça vous empêche de faire vos tâches quotidiennes convenablement et confortablement.

# Qu’est-ce qui cause l’arthrose ?

Différents facteurs peuvent influencer et amener à une apparition d’arthrose.

En premier lieu, il faut évoquer le facteur génétique et héréditaire. En effet, il a été remarqué que certains patients souffrant de la maladie ont des parents proches qui en ont également souffert ou qui en sont atteints. Toujours dans ce cadre de la génétique, certaines malformations des articulations peuvent causer de l’arthrose.

Ensuite, il faut citer le surpoids. Aujourd’hui, souffrir d’obésité est un fait qui favorise grandement l’apparition de l’arthrose quelques années plus tard. Et il s’agira pour ces personnes obèses d’une arthrose de la hanche ou d’une arthrose du genou.

Le facteur professionnel est aussi évoqué par les spécialistes. L’exercice de certains métiers favoriserait l’apparition d’arthrose à cause de l’excessive utilisation des membres (par exemple les sports de combat).

Le médecin doit faire le diagnostic après avoir entendu le patient citer les symptômes de l’arthrose. Cependant, la notion de la douleur est très subjective, c’est-à-dire que certaines personnes qui n’aiment pas beaucoup se plaindre peuvent dire qu’elles n’ont pas trop mal alors qu’elles ont très mal et certaines peuvent dire le contraire même si la douleur est moindre.

Afin d’aider le médecin, le patient doit remplir des outils d’auto-évaluation de la douleur qu’il ressent qu’il donne au médecin. Quand le diagnostic est avéré, une radiographie de l’articulation doit se faire pour voir l’étendue du dégât sur les articulations et voir si la quantité du cartilage diminue et déterminer si les autres composants de l’articulation sont également touchés ou pas.

Certains chercheurs britanniques ont repéré des messages cellulaires. Ça les a aidés à diagnostiquer plus tôt l’arthrose et donc de la prendre en charge avant que ça ne s’aggrave.

Les moyens naturels de lutte contre l’arthrose

Grâce aux avancées de la recherche et de la médecine, on peut désormais utiliser des moyens naturels pour se soulager de l’arthrose. Comme on a pu le voir dans l’un des points précédents, l’alimentation et l’obésité peuvent être des causes de l’arthrose. C’est ainsi que certains aliments constituent également des moyens efficaces de lutte contre l’arthrose.

C’est le cas du gingembre. Qu’on le consomme sous forme de poudre ou de tisane. Au bout de quelques semaines, le patient constate que les douleurs disparaissent progressivement. La posologie quotidienne dans le cas de la poudre de gingembre est d’un tiers d’une cuillerée à café. Il est également possible de la mettre dans vos repas.

Enfin, il y a l’emploi des plantes. Certaines plantes sont d’excellents remèdes naturels contre l’arthrose. On distingue deux familles : les plantes contre les douleurs de l’arthrose et les plantes revitalisantes. Dans le premier cas, on peut citer : la reine de pré, la vergerette du Canada et l’harpagophytum. Dans le second cas, on a comme exemples types : la spiruline, la prêle, l’ortie et la lithothamme (qui est une algue).

L’utilisation de l’Aloe Vera contre l’arthrose

La plante d’Aloe Vera, réputée pour ses multiples propriétés thérapeutiques, peut être utilisée pour soigner l’arthrose. Pour cela, différentes options s’offrent aux personnes qui en sont atteintes.

Le gel antalgique à base d’Aloe Vera permet de soulager grandement les douleurs dues à l’arthrose. À cette cure, peut être ajoutée l’utilisation du jus d’Aloe Vera, qui aide aussi à lutter contre l’arthrose et à en guérir.

L’autre option est de boire le sirop Aloe Vera. Ce médicament permet de réparer les tissus, les muscles et le ménisque. Il est donc parfaitement indiqué pour soigner l’arthrose. L’utilisation est quotidienne et faîte sous avis médical.

L’Aloe Vera agit dans l’organisme en l’aidant à produire une grande quantité de synovie. C’est ainsi que la douleur sera fortement apaisée, voire éliminée.

# Utilisation de la pulpe de l’aloès verra

Cette plante présente de nombreux bienfaits sur la santé de l’être humain. Il guérit notamment l’arthrose. Pour un usage externe, il faut ouvrir le la feuille de la plante afin d’extraire le gel puis, appliquer ce gel seul ou associé à d’autres éléments sur la partie douloureuse. Vous pouvez également boire les extraits de cette plante associée avec de l’eau ou du miel ou du jus de fruit.

C’est un stimulateur des défenses immunitaires et un excellent complément alimentaire parce qu’elle contient des vitamines et oligoéléments dont nous avons besoin. Il faut prolonger votre cure si vous envisagez ce type d’utilisation de l’aloès verra. Afin de soulager les douleurs causées par l’arthrose, vous pouvez vous baigner dans de l’eau où on a mis de l’extrait d’aloès verra.

L’intervention précieuse du Forever freedom

C’est un produit qui contient de l’Aloe Vera et des principes actifs qui assurent le bien-être de votre articulation. Voici les éléments qui composent ce produit :

  • La Glucosamine qui est une molécule qui atténue les symptômes de l’arthrose. En effet, elle est fabriquée naturellement par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. Et quand il est en forme insuffisant dans l’organisme, ça accentue les effets de l’arthrose. C’est pour cela que cet élément est important.
  • Le Sulfate de chondroïtine qui permet aux articulations d’être plus souples. Il peut reconstituer le cartilage articulaire. En effet, il est hydrophile, ainsi il permet au cartilage de s’hydrater et donc de se produire correctement.
  • La Vitamine C qui donne du tonus à notre organisme et font partie des éléments qui assurent la formation du collagène, des os et des cartilages. Elle protège vos cellules du vieillissement et donc de l’usure de ces cellules.
  • Le MSM ou Méthyl-Sulfonyl-Méthanes apporte du soufre et un élément constituant le cartilage.

Il faut boire deux fois par jour 40 ml de cette solution chaque fois. Il faut faire une cure d’au moins trois mois et prolonger si nécessaire.

Produits recommandés qui ont déjà fait leurs preuves

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

DrAloe.fr
Logo