DIABÈTE & Aloe Vera – L’Aloe Vera peut-elle traiter naturellement le Diabète ?

Le diabète est l’un des maux dont on parle le plus à notre époque. Plusieurs États à travers le monde ont d’ailleurs lancé des programmes de sensibilisation afin d’informer leur population au sujet de cette maladie. Au niveau du public, il n’y a que l’une des formes de diabète qui est connue.

C’est pourquoi il serait très utile d’avoir un guide qui parme du diabète, de ses causes, de ses symptômes et des différentes solutions naturelles qui sont aujourd’hui disponibles et se révèlent véritablement efficaces dans la lutte contre le diabète.

Au-delà de ces solutions naturelles, il faut aussi noter que l’efficacité de l’Aloe Vera n’est pas du tout à prouver.

L’essentiel sur le diabète

Pour une maladie telle que le diabète, même le plus profane vous dira que c’est l’excès du sucre qui en est à l’origine. Mais comment peut-on l’expliquer ? Comment savoir que l’on souffre du diabète ne suffirait pas. De quel type de diabète il s’agit ? Qu’est-ce qui cause réellement cette maladie ? Autant de questions pour savoir sur quels angles démarrer le traitement de façon efficace.

# Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une affection qui touche des millions de personnes dans le monde. Elle met en rapport l’insuline et le sucre emmagasiné par notre organisme. On parle d’état diabétique lorsque le corps de la personne atteinte ne produit pas assez d’insuline.

Le rôle de l’insuline est de déplacer le glucose. Lorsqu’elle n’est pas produite suffisamment, le sucre n’est plus évacué correctement et cela a un effet sur la santé.

On distingue deux types de diabète communément appelés diabète de type 1 et diabète de type 2. Celui qui est atteint du type 1 a un corps qui ne produit pas assez d’insuline. Il doit donc prendre des injections tous les jours. Quant au diabète de type 2, il touche adultes et enfants et est la résultante de plusieurs causes.

# Quels sont les symptômes du diabète ?

Les symptômes ne sont pas les même selon qu’il s’agisse du diabète de type 1 ou de celui de type 2.

Dans le premier cas, les symptômes sont vite détectables : la personne atteinte urine un peu trop souvent et se sent toujours fatiguée. Elle éprouve le besoin de boire constamment et maigrit quel que soit le type d’aliments consommés.

Dans le second cas, les symptômes apparaissent progressivement. La personne a toujours envie de boire. Elle urine fréquemment et ressent également de la fatigue. Elle peut ressentir des sensations de picotement au niveau des mains ou des pieds.

On constate également une vision qui se trouble et les blessures, même lorsqu’elles sont légères, ne guérit pas rapidement. Du côté des femmes, les symptômes peuvent se manifester sous la forme d’infections vaginales répétées.

# Les différentes causes du diabète ?

Plusieurs causes sont à l’origine du diabète de type 1 et de celui de type 2.

En ce qui concerne la première forme de diabète, il s’agit d’un dysfonctionnement du pancréas (qui est l’organe chargé de fabriquer l’insuline) ou encore une origine génétique (il a été prouvé qu’il est plus facile d’être diabétique si on a des ascendants qui en sont atteints).

Par contre, le diabète de type 2 est occasionné par une résistance à l’insuline. Cette résistance est due à une hygiène de vie pas saine (par exemple ; consommation excessive de produits sucrés, obésité).

La prédisposition génétique est aussi l’une des causes du diabète de type 2. Il peut y avoir d’autres causes. On peut citer : un cholestérol élevé, certaines maladies cardio-vasculaires, l’âge ou encore l’usage de certains médicaments.

Quels sont les traitements naturels contre le diabète ?

À cause du lien qui existe entre le diabète et certaines maladies (notamment à cause de l’utilisation de certains médicaments), de plus en plus de personnes se tournent vers les remèdes naturels.

Les feuilles d’olivier sont efficaces, car elles aident à faire baisser la glycémie du malade. Celui-ci peut les consommer en gélules ou simplement en infusion.

On ne les soupçonne pas d’avoir un tel effet, mais pourtant c’est vrai : la consommation d’ails et d’oignons permet de faire baisser sa glycémie. Il faut donc toujours agrémenter ses plats avec ses deux éléments. Il en est de même pour les citrons qu’on peut consommer nature ou en pressant le jus avant de le boire.

Et enfin, le meilleur moyen naturel pour faire baisser le sucre dans son organisme est la pratique d’une activité sportive régulière.

L’utilisation de l’Aloe Vera contre le diabète

Une alternative qui est de plus en plus utilisée est l’emploi de l’Aloe Vera. Il a été révélé par des recherches que la plante d’Aloe Vera dispose naturellement de bienfaits qui permettent de réguler et de faire baisser la quantité de sucre présente dans l’organisme.

D’ailleurs, il a été fait état qu’après deux à trois mois d’utilisation d’Aloe Vera, le taux de glycémie baisse jusqu’à hauteur de 40 %. En plus de ça, consommer de l’Aloe Vera aide le pancréas à fabriquer naturellement de l’insuline pour le corps.

Pour obtenir tous ces avantages, le patient peut consommer l’Aloe Vera sous forme de jus naturel qu’il boira tout d’abord une fois par jour, pour ensuite passer à une fréquence de deux à trois fois par jour.

Il existe aussi des sirops d’Aloe Vera et des gélules qui sont commercialisés et qui peuvent être consommés lors des repas afin que le diabète régresse.

Les bienfaits de l’Aloe Vera sur les personnes diabétiques

Être diabétique implique une attention particulière sur le régime alimentaire, et sur le mode de vie en général. Étant une plante à multiples vertus, l’Aloe Vera contribue à l’atténuation des supplices dus à cette maladie, voire à l’amélioration de la santé.

# Le diabète, un calvaire au quotidien

Généralement, le diabète se caractérise par une hyperglycémie, correspondant à un taux très élevé de glucose dans le sang, et qui se traduit en signe apparent, par une excrétion d’urine contenant une matière sucrée. Dans le cas du diabète de type 1 ou le diabète insulinodépendant, le pancréas produit à peine de l’insuline, ou même n’en produit point.

La personne diabétique doit donc se faire une injection quotidienne d’insuline. Il dépend totalement de l’admission de cette substance, pour en assurer l’apport convenable.

L’hyperglycémie chez les femmes enceintes, est appelée diabète gestationnel. L’équilibre du diabète est primordial, avant la survenue de la grossesse. C’est assez problématique pour les femmes diabétiques, désireuses d’être enceintes.

Le prédiabète quant à lui, est un état très précoce du diabète. L’organisme ne présente pas les symptômes cliniques de la maladie, même si le taux de la glycémie est élevé.

Cependant, les risques d’une évolution vers un vrai diabète subsistent, sans un changement de régime, qui consiste à rééquilibrer le taux de glucose dans le sang. Sans intervention, en 10 ans, cette esquisse d’hyperglycémie peut se convertir en diabète de type 2.

Le diabète de type 2 débute, quand le corps est incapable d’utiliser correctement l’insuline produite par l’organisme. Cela a pour effet d’altérer la régulation du taux de sucre dans le sang. Il survient dans la majorité des cas, à l’âge adulte.

Les principaux symptômes sont : la fatigue, une envie fréquente d’uriner, une soif insatiable, une vision affaiblie, une sensation de faim permanente.

En négligeant ces symptômes, ce type de diabète a l’air d’être moins pire, par rapport à celui qui nécessite l’injection d’insuline. Néanmoins, tout type de diabète peut être traité, notamment le type 2.

# Mieux vivre le diabète avec l’Aloe Vera

L’Aloe Vera est efficace pour le diabète de type 2. En effet, sa consommation permet une réduction et une régulation du taux de glucose contenu dans le sang. Sa riche composition en action systématique dans le corps, impacte une amélioration de la santé globale. Entre autres, l’émodine qui est le principe actif de l’Aloe Vera, a des propriétés hypoglycémiantes.

Le mucilage et le glucomannane sont des fibres diététiques, qui provoquent la satiété et agissent en agents hypoglycémiques. Les minéraux comme le chrome et le manganèse, participent à la production d’insuline.

Cette harmonie des actions de ces composants a, en plus des conséquences sur le diabète, des répercussions positives sur les autres maladies connexes, comme les ulcères, les maladies des reins et du côlons, les plaies et infections. En à peine 2 mois, la consommation du gel d’Aloe Vera réduit nettement le taux de sucre dans le flux sanguin.

L’Aloe Vera est un produit naturel sans effet secondaire. Son utilisation pour le traitement du diabète permet de contrôler cette maladie de façon naturelle. Il faut aussi prendre en compte, les exercices physiques adaptés à chaque personne diabétique.

Produits recommandés qui ont déjà fait leurs preuves

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

DrAloe.fr
Logo